News 16/11/2021

Deenova consolide sa position de leader sur le marché français avec ASTUS, son armoire sécurisée pour la distribution des médicaments

MILAN–(BUSINESS WIRE)–Deenova annonce qu’en plus des ventes record de son système mécatronique ACCED réalisées durant la pandémie de Covid-19 l’année dernière, la société a ajouté trois nouveaux clients pour ses solutions ASTUS, à savoir l’Institution Nationale des Invalides de Paris et le Centre Hospitalier François Quesnay de Mantes-La-Jolie, tous deux en région parisienne, ainsi que le Centre Hospitalier de Tourcoing, portant ainsi à 20 le nombre d’armoires ASTUS installées en France, auxquelles s’ajoutent les trois armoires ASTUS de l’Hôpital pour enfants de Poznan, en Pologne, à compter de novembre 2021.

Loïc Bessin, directeur général de Deenova en France, déclare: « Même si Deenova est généralement connu pour ses robots mécatroniques ACCED, je suis particulièrement ravi des formidables progrès réalisés par la société avec les armoires sécurisées autonomes ASTUS. »

Installée directement dans les services de soins aux patients, ASTUS permet le stockage et la collecte contrôlés de médicaments de tous types. Configurable suivant les besoins de chaque zone, elle propose différents niveaux de sécurité. Pour les opérations de distribution de doses unitaires, elle permet de compléter les thérapies préparées par ACCED avec tous les types de médicaments. Elle peut aussi fonctionner indépendamment du système ACCED, en communiquant avec d’autres postes informatiques, notamment les logiciels d’ordonnace.

Adeline Danielou, responsable de la pharmacie du Centre Hospitalier de Tourcoing: « Cela fait plusieurs années que nous évaluons la mise en place de solutions automatisées pour la sécurisation des médicaments. Nous avons commencé par les services de soins intensifs et de soins continus avec l’installation d’armoires ASTUS sécurisées et informatisées de Deenova. La solution de gestion des stocks Kanban, mais aussi la simplicité d’utilisation et l’ergonomie ont été des critères de sélection importants dans les services d’urgence et de réanimation. »

Le Centre Hospitalier de Tourcoing est un établissement public de santé doté de 800 lits, situé au nord-est de la métropole européenne de Lille.

L’Institution Nationale des Invalides de Paris est placée sous la tutelle du ministère de la Défense et des Anciens Combattants et est dirigée par un médecin généraliste issu du service de santé de l’armée. L’établissement a pour mission d’accueillir les anciens combattants victimes de handicaps lourds du fait des blessures de guerre. Elle regroupe trois centres complémentaires : le centre des pensionnés, le centre de rééducation post-traumatique et le centre d’études et de recherches sur les équipements pour handicapés. L’Institution compte 91 chambres individuelles entièrement équipées pour les patients.

Le Centre Hospitalier François Quesnay de Mantes-La-Jolie est un établissement public de santé qui a ouvert ses portes en octobre 1997. Il dispose d’une capacité de 492 lits et 45 places. Le site principal regroupe l’ensemble des services de courte hospitalisation (médecine, chirurgie, obstétrique), de soins de suivi et de rééducation (SSR), ainsi que les services administratifs.

Deenova est le fournisseur incontesté de solutions mécatroniques (robotique et automatisation) pour la traçabilité en boucle fermée des médicaments et des dispositifs médicaux dotés de RFID dans le secteur des soins de santé, à tout moment et en tout lieu. Les solutions uniques, brevetées et entièrement intégrées de Deenova contribuent, et contribueront de plus en plus, à alléger la pression croissante à laquelle font face les professionnels de santé, à la fois pour améliorer la sécurité des patients, réduire les erreurs de traitement, réduire les déchets et le détournement de substances contrôlées, maîtriser les coûts et réduire l’écart entre l’augmentation de l’activité/du nombre de patients et la pénurie de personnel soignant. Deenova garantit la simplification de tous les processus liés à la gestion des médicaments et des dispositifs médicaux implantables et jetables, avec des économies de coûts attendues comprises entre 15 et 25%.

News 10/11/2021

DEENOVA DAYS

Venez ou revenez découvrir notre gamme d’automates et d’armoires sécurisées.
Nos techniciens feront des démonstrations et répondront à vos questions.

AGENDA
Mercredi 24 Novembre
Questions/Réponses
Mr Plocco, CHR Orléans
Préparation D’un Dossier D’appel D’offres
Mme Boissin, Mme Roux et Mr Kinowski, CHU Nîmes
Retour d’expérience
Mme Le Marec, CH St Brieuc

Jeudi 25 Novembre
Suremballage et son impact sur l’organisation des équipes soignantes
Mme Nebot,CH Le Chesnay
Préparation D’un Dossier D’appel D’offres
Mme Boissin, Mme Roux et Mr Kinowski, CHU Nîmes
Organisation, déploiement, activités pharmaceutiques liées à l’automate
Mr Hervy, Mme Paillot et Mme Poupart,CH Chateaubriant
Questions/réponses
Mme PONS, AP-HM

Vendredi 26 Novembre
Retour d’expérience de l’automatisation de 528 lits de psychiatrie
Mme QUEUILLE, CHS Charles Perrens de Bordeaux
Questions/réponses
Mr Pons
, CH Argenteuil

 

Durant ces journées, des navettes seront mises en place pour vous conduire de la gare du Mans à notre atelier.

Nous prendrons toutes les précautions nécessaires pour vous accueillir dans les meilleures conditions possibles.

Pour permettre une bonne organisation et un accueil dans des conditions optimales, nous vous invitons à compléter le questionnaire ici.

Dans l’attente de vous recevoir nombreux,
Salutations Distinguées

L’équipe de Deenova France

News 20/10/2021

Deenova continue à éclipser la concurrence sur le marché français de l’automatisation des produits pharmaceutiques à dose unique

MILAN–(BUSINESS WIRE)–Deenova a annoncé aujourd’hui poursuivre sur sa lancée et sur la dynamique de résultats sans précédent née pendant l’épidémie de Covid-19, après avoir remporté cet été deux appels publics à la concurrence relatifs à des dispositifs mécatroniques. Ces contrats portent sur un total de quatre solutions d’administration robotique de médicaments ACCED, fonctionnant 24 h/24 au centre hospitalier Sainte-Marie de Rodez, en Occitanie, et à l’hôpital de Saint-Dié-des-Vosges, près de Strasbourg.

Loïc Bessin, directeur général de Deenova en France a déclaré : « Lorsque je suis arrivé chez Deenova il y a trois ans, la société était une petite entreprise spécialisée dans les doses uniques uniquement présente sur deux des cinq plus importants marchés européens, puisqu’elle n’avait eu que des clients en France et en Italie. Je suis extrêmement fier qu’en l’espace d’un an seulement, nous nous soyons développés pour devenir une force dominante sur les cinq principaux marchés européens de dispositifs de santé mécatroniques à dose unique en termes de parts du PIB, en établissant d’étroits partenariats avec des clients essentiels. »

Christophe Jaffueldirecteur commercial de Deenova, a quant à lui affirmé : « Après la récente entrée, ayant nécessité plusieurs années et chiffrée à plusieurs millions, de Deenova sur les deux plus grands marchés européens des soins de santé en termes de parts du PIB, l’Allemagne et le Royaume-Uni, il est très rassurant de constater que nous poursuivons sur la voie de la réussite sur l’un de nos marchés historiques, à savoir le marché français. Que ce soit du point de vue du nombre total de clients ou du nombre total de dispositifs mécatroniques, je suis très fier que la France ouvre la voie à la croissance internationale de Deenova depuis deux ans et que ce mouvement se perpétue, mettant en évidence les principales caractéristiques de Deenova qui nous différencient de nos concurrents sur ce marché-là : des soins aux patients façonnés pour respecter les normes de conformité, une sécurité et un contrôle optimisés des traitements et une disponibilité 24 h/24 7 j/7, composante essentielle des besoins de nos clients. »

Le centre hospitalier Sainte-Marie de Rodez, en Occitanie, s’occupe des habitants de l’Aveyron atteints de maladies mentales (quatre des cinq secteurs psychiatriques) et possède 311 lits d’hospitalisation complète (CHSM Rodez, clinique de Bourran et clinique de Villefranche-sur-Rouergue) ainsi que 115 lits d’hospitalisation partielle.

L’hôpital de Saint-Dié-des-Vosges est un établissement de référence au sein d’une communauté hospitalière servant une population de 90 000 habitants. L’hôpital s’efforce en permanence d’améliorer la qualité des soins prodigués aux patients. Il s’engage à mener ses opérations courantes et à orienter les patients dans divers établissements afin d’optimiser les soins et la couverture sanitaire des habitants du territoire de la Déodatie en mettant 452 lits à la disposition de la communauté.

Deenova est le fournisseur incontesté de solutions combinées de mécatronique (robotique et automatisation) pour la traçabilité en circuit fermé des médicaments et des dispositifs médicaux basés sur la RFID dans le secteur des soins de santé, à tout moment et en tout lieu. Les solutions uniques, brevetées et entièrement intégrées de Deenova ont contribué et contribueront de plus en plus à alléger la pression croissante à laquelle font face les professionnels des soins de santé pour, tout à la fois, accroître la sécurité des patients, réduire les erreurs de traitement, les quantités de déchets et les détournements de substances contrôlées, contenir les coûts et réduire l’écart entre l’augmentation des volumes de patients/de l’acuité des besoins des patients et la pénurie en personnel de santé. Deenova garantit la simplification de tous les processus relatifs à la gestion des médicaments et des dispositifs médicaux jetables et implantables en proposant des réductions de coûts estimées à entre 15 et 25 %.

News 10/09/2021

LES SOLUTUIONS DE DEENOVA A l’HOPITAL POLICLINICO GEMELLI : UNE APPROCHE DE LEAN MANAGAMENT GRACE A L’ANALYSE DE DONNÉES

Impresa Sanità, by EDITRICE TEMI, a publié dans le numéro de septembre un rapport sur les solutions mécatroniques de Deenova dans la gestion RFID des dispositifs médicaux et des médicaments pour les salles d’opération de la Fondazione Policlinico Universitario Agostino Gemelli IRCCS.

Lire l’article original

Sur la base du projet de gestion RFID des dispositifs médicaux et des médicaments pour les blocs opératoires, la « Fondazione Policlinico Universitario Agostino Gemelli IRCCS  » a lancé un autre projet d’analyse de données, qui a ouvert la voie à de nouveaux avantages de gestion et économiques.

Le projet de gestion RFID des médicaments et des dispositifs médicaux pour les blocs opératoires a débuté au Policlinico Gemelli en 2015 et, au fil des ans, il s’est progressivement étendu et consolidé, jusqu’à cette année où un projet d’analyse des données a ouvert la voie à de nouvelles améliorations substantielles. Nous en avons parlé avec Francesco Filidoro, de la pharmacie du Policlinico Gemelli.

Le système de traçabilité des dispositifs médicaux et des médicaments est basé sur des étiquettes RFID : tout ce qui est traité par la pharmacie de l’hôpital et dirigé vers les salles d’opération est identifié et suivi grâce à cette technologie. Pour environ un quart des volumes traités, les étiquettes sont appliquées directement à la source par le fournisseur Johnson&Johnson, tandis que les trois quarts restants sont étiquetés à leur arrivée à la pharmacie de l’hôpital, dans les deux stations d’étiquetage gérées par le prestataire de services Deenova. Les dispositifs utilisés pour la chirurgie sont ensuite lus en trois étapes retraçant l’ensemble de leur parcours : à l’admission, à la sortie de la pharmacie et après leur utilisation au bloc opératoire. « Les blocs opératoires sont situés au même niveau que la pharmacie de l’hôpital : lorsqu’un dispositif est transféré de la pharmacie, son mouvement de sortie est lu et son transfert virtuel vers la zone chirurgicale est enregistré » explique Francesco Filidoro. « Il est ensuite lu dans l’armoire intelligente du bloc opératoire, et à partir de ce moment-là, il fait partie du stock local. La lecture suivante a lieu immédiatement après son utilisation sur le patient, lorsque le dispositif utilisé est jeté dans un bac de lecture RFID. À ce moment-là, la lecture attribue la consommation de chaque appareil au patient pour lequel il a été utilisé, et en même temps met à jour le niveau de stock, générant automatiquement une commande de remplissage ou de réapprovisionnement en cas de sous-stockage ».

« Au cours des trois dernières années, nous sommes passés de trois mille à plus d’un million d’étiquettes appliquées, ce qui représente environ 85% des dispositifs à destination des blocs opératoires » poursuit Francesco Filidoro. « Ce que nous avons présenté cette année, comme étape supplémentaire, c’est un projet d’application du lean thinking à ce type de processus, qui nous a permis d’utiliser l’ensemble des données informatiques à des fins d’amélioration. Dans la pratique, nous avons été en mesure d’interpréter ces données pour identifier diverses criticités et mettre en place des actions correctives. Par exemple, nous pouvons voir combien de jours un dispositif attend dans le bloc opératoire avant d’être utilisé et, à partir de cette information, nous pouvons voir comment augmenter le taux de rotation.

En pratique, au fil des années, le projet a généré une importante quantité de données, qui peuvent être utilisées pour améliorer divers indicateurs de performance, à commencer par les niveaux de stock : « En quelques mois seulement, depuis le début de cette dernière phase du projet, nous avons pu réduire d’environ deux millions d’euros la valeur du stock géré par le magasin de la pharmacie de l’hôpital, qui est passé de 6,5 millions à 4,5 millions », explique Francesco Filidoro.

Le système mis en place permet une gestion précise des dispositifs d’un point de vue logistique et garantit une traçabilité complète de tout ce qui est utilisé ou implanté sur le patient. Par exemple, en cas de rappel d’un produit par le fournisseur, le système permet une traçabilité complète des dispositifs jusqu’au patient sur lequel il a été utilisé, ce qui serait autrement extrêmement difficile, voire impossible. « La précision et la traçabilité sont les principaux objectifs de ce projet, ils font donc partie des avantages que nous avons vus dès le départ », poursuit Francesco Filidoro. « Nous pouvons toutefois affirmer qu’à mesure que le nombre de matériaux étiquetés a augmenté et que le système est devenu pleinement opérationnel, le niveau de précision offert par le système a augmenté en conséquence. En fait, au début, nous avons commencé par des matériaux à coût élevé, comme les matériaux critiques ou implantables, alors que maintenant le système inclut également des dispositifs d’une classe de risque plus faible, comme les drains et les fils de suture, et enfin les médicaments : en fait, dans le bloc opératoire, seules quelques centaines d’articles entreront sans ce type d’identification ». L’extension de la gestion RFID à tous les médicaments fait également partie des nouveaux développements entamés en 2020.

Un autre avantage important démontré par le système est une plus grande efficacité dans les processus de gestion des stocks et de réapprovisionnement des matériaux. « Bien que nous n’ayons pas automatisé le transfert physique des matériaux (en effet, nous ne disposons pas de robots pour la distribution des médicaments ou pour le transport interne), l’ensemble du processus d’approvisionnement est largement automatisé. Le stock est en effet géré de manière unitaire, généré par la somme des stocks présents dans l’entrepôt central plus tous les stocks locaux présents dans les zones chirurgicales. Lorsqu’un dispositif se trouve dans le service/salle d’opération, il n’est plus « consommé » mais « en stock » à cet endroit et, si nécessaire, il peut également être utilisé dans une autre salle d’opération en cas d’urgence ou de besoins particuliers. En même temps, lorsque le système détecte qu’un dispositif approche de sa date de péremption, il favorise son utilisation précoce dans d’autres zones où il peut être utilisé plus tôt que d’autres dont la date de péremption est plus longue. Toutes ces améliorations sont le résultat d’une analyse allégée des données : les données se trouvaient déjà dans le système, nous les avons simplement traitées de manière plus approfondie et avons cherché les gaspillages à éliminer. Pour ce faire, nous avons introduit un nouvel algorithme de réorganisation, qui se base sur les données globales du stock et ne considère plus une consommation annuelle moyenne, mais plutôt les données du dernier trimestre, en tirant le meilleur parti des variations possibles ». En outre, les données de consommation des kits de procédure pour les médicaments et les dispositifs médicaux ont été analysées : jusqu’en 2020, le taux d’utilisation moyen était de 53 %, et il est passé à 88 % en mars 2021.

Dans l’ensemble, en considérant également les derniers développements qui peuvent être considérés comme « à coût zéro » car ils résultent d’une meilleure gestion des données collectées, le système a permis d’atteindre plusieurs avantages : tout d’abord une réduction de la valeur de l’inventaire, mais aussi une meilleure rotation moyenne des médicaments et des dispositifs, une traçabilité complète des médicaments et des dispositifs depuis l’accès à l’hôpital jusqu’à l’utilisation sur le patient, une réduction des itinéraires et des ouvertures de portes dans les salles d’opération, la gestion opportune des rappels et des alertes de sécurité par les fournisseurs et enfin la tarification correcte et opportune des interventions chirurgicales en fonction du dispositif utilisé.

News 07/09/2021

Deenova remporte le contrat d’automatisation des doses pharmaceutiques unitaires d’un service du MarienHospital, une première en Allemagne

MILAN–(BUSINESS WIRE)–Deenova a annoncé aujourd’hui avoir remporté son tout premier contrat en Allemagne, et s’être simultanément implantée dans le plus vaste marché européen des soins de santé rapporté au PIB. L’attribution de ce contrat en cours inclut la livraison, l’installation et l’assistance multiservices complète pour 3 robots d’emballage tout-en-un, 34 robots de distribution de médicaments tout-en-un, et 72 chariots tout-en-un équipés d’un système de vérification sécurisé au chevet du malade, au Marienhospital Gelsenkirchen, une société exploitante appartenant au réseau de services de St. Augustinus Gelsenkirchen GmbH.

Hendrik Nordholt, directeur général de St. Augustinus Gelsenkirchen GbmH, a affirmé: « L’innovation a besoin de personnes enthousiastes. Nous attendons beaucoup de ce partenariat conclu avec Deenova, et comptons particulièrement sur une collaboration fructueuse. »

Gaspar G. De Viedma, vice-président du Conseil d’administration de Deenova, a ajouté: « Le Conseil d’administration de Deenova est extrêmement fier de l’effort et des résultats inégalés obtenus en Allemagne, un an à peine après nos débuts, en 2020, dans le plus important marché des soins de santé rapporté au PIB d’Europe. Ils contribuent à soutenir la poursuite de la dynamique exceptionnelle du marché que connaît Deenova en Italie, en France, en Espagne, en Pologne et au Royaume-Uni, jusqu’en 2021. »

Anette Woermann, pharmacienne en chef au Marienhospital Gelsenkirchen, a spécifié: « Nous mettons toujours l’accent sur la sécurité du patient. Nous sommes ici le premier hôpital d’Allemagne à posséder un système si évolutif utilisé dans un avenir proche. Cela souligne notre engagement en faveur de la qualité dans le domaine de la médecine, de la pharmacie et de la sécurité patient. Notre objectif est de toujours mettre en œuvre les meilleures solutions possibles au Marienhospital. »

Le Marienhospital est une société exploitante appartenant au réseau de service catholique de St. Augustinus Gelsenkirchen GmbH. Il s’agit également d’un hôpital moderne et très spécialisé, équipé d’un service des urgences, qui possède un total de 568 lits. Fondé en 1869, l’hôpital est situé dans le bâtiment actuel de la rue Virchowstrasse depuis 1977. Pendant de nombreuses années, il a été utilisé comme hôpital universitaire de l’Université de Duisburg-Essen. Principal hôpital de la ville de Gelsenkirchen, il emploie environ 1 400 spécialistes des domaines de la médecine et des soins infirmiers 24 heures sur 24, pour environ 28 000 patients hospitalisés et 60 000 autres en consultation externe, chaque année.

Christophe Jaffuel, directeur commercial chez Deenova, a déclaré: « Je suis extrêmement reconnaissant envers le Marienhospital Gelsenkirchen d’avoir choisi Deenova comme partenaire dans la mise en œuvre d’une solution entièrement automatisée de gestion des médicaments, en circuit fermé, qui vise à améliorer la sécurité des patients. Les deux sociétés partagent les mêmes valeurs et la même vision orientée patient d’un écosystème virtuel dans lequel les établissements de soins cherchant à améliorer la gestion des médicaments peuvent réduire le coût de leur administration, tout en minimisant les erreurs et en améliorant les soins infirmiers aux patients. »

Deenova est le fournisseur incontesté de solutions mécatroniques (robotique et automatisation) pour la traçabilité des dispositifs de médicaments en circuit fermé et des dispositifs médicaux basés sur la technologie RFID, au sein de l’industrie des soins de santé, en tout temps et tout lieu. Les solutions brevetées uniques et entièrement intégrées de Deenova contribuent et continueront de contribuer grandement à soulager la pression croissante à laquelle doivent faire face les professionnels de santé, à savoir: améliorer simultanément la sécurité des patients, réduire les erreurs thérapeutiques, minimiser les déchets et le détournement de substances chimiques, contenir les coûts et diminuer l’écart entre l’augmentation du nombre de patients, leur acuité et la pénurie de personnel médical. Deenova garantit la simplification de tous les processus de gestion des médicaments et des dispositifs médicaux implantables/jetables, avec des économies de coûts entre 15% et 25%.

News 02/08/2021

Les hôpitaux de Leicester octroient à Deenova un contrat de 15 ans pour un système d’automatisation de la délivrance de formes galéniques de produits pharmaceutiques

MILAN–(BUSINESS WIRE)–Deenova a annoncé aujourd’hui la signature de son tout premier contrat au Royaume-Uni et l’établissement d’opérations sur le deuxième plus important marché des soins de santé d’Europe en termes de PIB, avec le NHS, qui est le huitième plus important employeur au monde. Deenova a été choisie par les hôpitaux universitaires de Leicester NHS Trust comme la meilleure solution parmi 8 des concurrents de Deenova au Royaume-Uni et aux États-Unis d’Amérique.

Claire Ellwood, pharmacienne en chef aux hôpitaux universitaires de Leicester NHS Trust, a déclaré : « Nous sommes fiers de travailler avec Deenova pour déployer le premier système de gestion de formes galéniques de médicaments en circuit fermé au Royaume-Uni. Chaque année, nous administrons des millions de doses de médicaments, il est donc vital que nos processus soient aussi sûrs et efficaces que possible. Le partenariat avec Deenova augmentera l’automatisation dans nos processus de médication, contribuant ainsi à réduire les erreurs et le gaspillage et à libérer du temps pour le personnel pour d’autres soins et tâches. Après un projet pilote convaincant, nous avons le plaisir de démarrer la planification du déploiement dans nos trois hôpitaux. Ce programme garantira que les bons médicaments sont au bon endroit au bon moment et améliorera à n’en pas douter les soins pour nos patients. »

Giorgio Pavesi, directeur général de Deenova en Italie, a déclaré : « Je suis extrêmement fier du travail d’équipe et du dévouement de nos employés et du personnel des hôpitaux universitaires de Leicester NHS Trust, prouvant au secteur des soins de santé les avantages économiques et pour la sécurité des patients du système de gestion et des services pour les formes galéniques de médicaments en boucle fermée de Deenova, comme le démontre le rapport publié par l’East Midlands Academic Health Science Network (AHSN) portant sur l’évaluation durant 18 mois des solutions de Deenova. Les résultats publiés indiquent : une réduction de 25 % de la consommation (et des coûts) de médicaments ; une réduction de 40 % du nombre d’articles conservés dans l’armoire contenant le stock en salle ; une réduction de 60 % du gaspillage de médicaments et une réduction de 10 à 1,2 % des doses manquées en raison de la non disponibilité en salle, entre autres avantages économiques et pour la sécurité des patients, autant d’éléments qui ont amené à la signature de ce contrat. »

Deenova prévoit d’honorer le contrat avec les hôpitaux universitaires de Leicester NHS Trust avec la fourniture, l’installation et un service/support complet pour 3 robots de conditionnement All-in-1 et 1 Acced , 56 robots de délivrance de médicaments All-in-1 Station et plus de 100 All-in-1 Trolleys avec vérification sécurisée au lit du malade.

Tim Robinson, directeur commercial d’East Midlands AHSN,, a déclaré : « Un rôle clé des AHSN est d’aider à établir une collaboration entre les secteurs, et en particulier à mettre en relation des innovateurs commerciaux avec les organismes de santé et de soins qui pourraient bénéficier de leurs innovations. Dans cette optique, nous nous réjouissons des progrès accomplis à Leicester – c’est un bon exemple de la manière dont NHS et le secteur commercial peuvent travailler en partenariat. En plus du potentiel de bénéfices pour les patients et de génération de gains d’efficacité, nous nous réjouissons également de l’investissement dans les Midlands de l’Est et des emplois que ce partenariat créera. »

Informations

Deenova est le fournisseur leader incontesté de solutions mécatroniques (robotique et automatisation) combinées pour la traçabilité en circuit fermé des médicaments et des dispositifs médicaux par RFID dans le secteur des soins de santé, à tout moment et en tout lieu. Les solutions uniques, brevetées et entièrement intégrées de Deenova contribuent, et contribueront de plus en plus, à alléger la pression croissante à laquelle font face les professionnels de santé, à la fois pour améliorer la sécurité des patients, réduire les erreurs de traitement, réduire les déchets et le détournement de substances contrôlées, maîtriser les coûts et utiliser au mieux le temps de travail du personnel. Deenova garantit la simplification de tous les processus liés à la gestion des médicaments et des dispositifs médicaux implantables et jetables, avec des économies de coûts attendues comprises entre 15 et 25 %. Veuillez visiter www.deenova.com pour de plus amples informations au sujet de ses solutions leaders sur le marché.

Hôpitaux universitaires de Leicester NHS Trust : Chaque jour dans les hôpitaux de Leicester, nous sauvons des vies, améliorons des vies et inaugurons une nouvelle vie. Nous souhaitons continuer d’améliorer tout ce que nous faisons, de sorte que nous puissions accomplir notre vision : Offrir les meilleurs soins à chaque patient, à chaque fois. Notre contribution, en tant que l’un des plus importants NHS Trusts dans le pays, va au-delà de la santé : nous sommes le plus important employeur dans notre région, nous éduquons et formons le personnel du futur, nous repoussons les limites de la recherche et, avec notre chiffre d’affaires de 1 milliard de livres sterling, nous sommes un moteur économique pour les Midlands de l’Est et au-delà. « C’est une période particulièrement palpitante pour les hôpitaux de Leicester. Nous avons reçu 450 millions GBP pour reconfigurer nos services et construire de nouveaux hôpitaux. Cela inclura un nouvel hôpital pour enfants, une maternité, un centre de traitement et deux nouvelles unités de soins intensifs. Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.leicestershospitals.nhs.uk

L’East Midlands Academic Health Science Network (EMAHSN) est l’un des 15 réseaux universitaires consacrés à la science de la santé en Angleterre qui opère en tant que branche consacrée à l’innovation du NHS. Les AHSN réunissent le NHS, des universités, l’industrie et l’aide sociale pour transformer la santé et stimuler la croissance économique. Dans les Midlands de l’Est, nos priorités actuelles sont l’identification et la diffusion d’innovations qui répondent à la pandémie de COVID-19 et à la reprise des services, ainsi que des thèmes prioritaires comme la santé mentale, la sécurité des patients et l’optimisation des médicaments. Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.emahsn.org.uk

News 12/07/2021

Deenova prolonge sa lancée victorieuse en Italie avec un contrat public de 9 ans aux hôpitaux ASST de Vimercate

MILAN–(BUSINESS WIRE)–Deenova a révélé aujourd’hui au public que son remarquable succès sur le marché européen en 2020 s’est élargi progressivement à l’Italie durant l’année 2021, avec le récent appel d’offres remporté par Deenova aux hôpitaux ASST de Vimercate pour plusieurs robots unidose D1 comprenant 6 stations tout-en-un, 40 modules de codes à barres, un réfrigérateur et/ou des armoires de narcotiques, et l’utilisation continue des solutions pour médicaments unidose et multi-dose à services complets de premier ordre de Deenova.

Giorgio Pavesi, directeur général de Deenova en Italie, a déclaré : « C’est une confirmation de notre essor sur le marché européen qui a commencé en 2020, de combiner de nouveaux contrats commerciaux pour des robots et des services dans des hôpitaux de premier plan en Europe avec l’achat supplémentaire de technologies et de services complexes par d’anciens clients de Deenova, montrant clairement un niveau élevé de satisfaction constante avec nos solutions d’automatisation parmi notre clientèle existante, comme l’hôpital de Vimercate. »

Les hôpitaux ASST de Vimercate sont 5 hôpitaux ultramodernes pour les soins aigus et non aigus sur le territoire de la Brianza, où architecture, technologie et organisation visent toutes à mettre le patient au centre des parcours logistique et de diagnostic-thérapeutique. On retrouve parmi eux : l’hôpital de Vimercate, l’hôpital Presidium de Desio, l’hôpital de Carate Brianza, l’hôpital Presidium de Seregno et le Presidio Ospedaliera di Giussano avec environ 900 lits.

Christophe Jaffuel, directeur commercial chez Deenova, a déclaré : « Ces 2 derniers appels d’offres publics pluriannuels remportés (San Camillo et ASST Vimercate) mettent en lumière les principales caractéristiques propres de Deenova par rapport aux autres fournisseurs : des soins aux patients taillés pour la conformité, une meilleure sécurité et l’observance thérapeutique, et une disponibilité 24h/24 et 7j/7. »

Depuis 2004, Deenova est le fournisseur leader incontesté de solutions mécatroniques (robotique et automatisation) pour la traçabilité en circuit fermé des médicaments et des dispositifs médicaux dans le secteur des soins de santé, à tout moment et en tout lieu.

Les solutions uniques et entièrement intégrées de Deenova contribuent, et contribueront de plus en plus, à réduire la pression croissante à laquelle font face les professionnels de santé, à la fois pour améliorer la sécurité des patients, réduire les erreurs de traitement, réduire les déchets et le détournement de substances contrôlées, maîtriser les coûts et réduire l’écart entre l’augmentation de l’activité/du nombre de patients et la pénurie de personnel soignant.

Deenova garantit la simplification de tous les processus liés à la gestion des médicaments et des dispositifs médicaux implantables et jetables, avec des économies de coûts attendues comprises entre 15 et 25 %.

News 06/05/2021

Deenova continuera à battre de nouveaux records de ventes sur le marché français de l’automatisation pharmaceutique en 2022

MILAN–(BUSINESS WIRE)–Deenova annonce ce jour qu’elle maintient sa dynamique de marché record amorcée en 2021, en remportant plusieurs appels d’offres publics Resah pour six robots D3 ACCED et de nombreuses solutions mécatroniques D3 Astus qui fonctionneront 24 heures sur 24 et seront utilisés au CHU de Nîmesau Centre Hospitalier Intercommunal Eaubonne Montmorency-Simone Veil situé dans le sud du Val-d’Oise et au Centre Hospitalier Sainte-Marie Le Puy-en-Velay.

Christophe Jaffuel, directeur commercial de Deenova, déclare : « Je suis très fier que depuis deux ans la France dirige la croissance internationale de Deenova. Les trois dernières victoires de notre équipe mettent en lumière, et ceci plus particulièrement en France, les principaux éléments différenciateurs de Deenova par rapport à ses concurrents : des soins au patient pensés pour une sécurité accrue et une meilleure conformité thérapeutique ainsi qu’une disponibilité 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ce qui représente des éléments essentiels quant aux besoins des clients ».

Loïc Bessin, directeur général de Deenova France, déclare : « Je suis ravi d’accueillir trois nouveaux centres hospitaliers au sein de la famille Deenova qui croît rapidement en Europe. Cela est effectivement très important pour notre entreprise et pour nos clients d’être les témoins privilégiés de la reconnaissance et de notre succès inégalés et soutenus observés au cours des deux dernières années. »

Le CHU de Nîmes, fondé en 1958, est un centre de référence regroupant des spécialités médicales et chirurgicales, avec pour priorités la prévention, l’éducation à la santé, l’accès aux soins et la lutte contre l’exclusion sociale.

Le Centre Hospitalier Intercommunal Eaubonne Montmorency-Simone Veil est un acteur public de santé de premier rang sur le territoire du Val-d’Oise proposant une offre de soins diversifiée, notamment autour des services de médecine, de chirurgie, d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, de soins de longue durée, de soins psychiatriques, de réadaptation.

Le Centre Hospitalier Sainte-Marie Le Puy-en-Velay a été créé en 1850 par les Sœurs de la Congrégation Sainte-Marie de l’Assomption de Privas. L’évolution des soins en santé mentale a conduit l’hôpital à diversifier son activité en direction des personnes âgées, des adultes handicapés et des personnes dépendantes sur toute la Haute-Loire, notamment avec des services de soins à domicile, des centres d’accueil thérapeutique, des équipes mobiles de psychiatrie, une unité de long séjour.

Le Resah est un groupement d’intérêt public (GIP) créé en 2007 pour appuyer la mutualisation des achats hospitaliers en région Ile-de-France, en collaboration avec la plateforme Achat-Hôpital.

Deenova est le fournisseur incontesté de solutions mécatroniques (robotique et automatisation) pour la traçabilité en boucle fermée des médicaments et des dispositifs médicaux dotés de RFID dans le secteur des soins de santé, à tout moment et en tout lieu.

Les solutions uniques, brevetées et entièrement intégrées de Deenova contribuent, et contribueront de plus en plus, à alléger la pression croissante à laquelle font face les professionnels de santé, à la fois pour améliorer la sécurité des patients, réduire les erreurs de traitement, réduire les déchets et le détournement de substances contrôlées, maîtriser les coûts et réduire l’écart entre l’augmentation de l’activité/du nombre de patients et la pénurie de personnel soignant.

Deenova garantit la simplification de tous les processus liés à la gestion des médicaments et des dispositifs médicaux implantables et jetables, avec des économies de coûts attendues comprises entre 15 et 25 %.

News 14/04/2021

Deenova remporte un premier contrat privé en Espagne pour l’Hospital Centro de Andalucía de Lucena

MILAN–(BUSINESS WIRE)–Deenova a annoncé aujourd’hui que son élan de marché inégalé s’est élargi au marché espagnol des hôpitaux privés, avec une première attribution remportée par Deenova en coopération avec Algalasa à l’Hospital Centro de Andalucía de Lucena, près de Cordoue, qui fait partie de la nouvelle entreprise de santé Amaveca Salud.

Gaspar G. De Viedma, vice-président du conseil d’administration de Deenova, a déclaré :

« Je me réjouis de voir les premiers résultats de la coopération de Deenova avec notre partenaire Algalasa en si peu de temps. En plus de notre précédente attribution à l’hôpital universitaire de Bellvitge à Barcelone, cela démontre une nouvelle fois l’exceptionnelle adaptabilité de Deenova dans les hôpitaux comprenant entre 100 et 2000 lits, avec l’installation des solution médicamenteuses mécatroniques ACCED et ASTUS en 2022. »

Jose Luis Temes, D.M., président d’Algalasa et ancien sous-secrétaire à la santé au Ministère espagnol de la santé, directeur du service national de santé en Espagne et directeur général de plusieurs hôpitaux espagnols, dont celui de la fondation Jimenez Diaz, l’hôpital La Paz et l’hôpital Queen Sofia, a ajouté : « Le franchissement de ce jalon a été rendu possible grâce aux propriétaires d’hôpitaux qui comprennent l’importance de fermer la boucle du médicament, de la prescription à l’administration au patient, et à la technologie unique de Deenova. Le Centro de Andalucía de Lucena constituera une référence en matière de sécurité des patients, de satisfaction du personnel et de qualité et d’efficacité des processus pharmaceutiques. »

L’Hospital Centro de Andalucía de Lucena est situé dans la ville andalouse de Lucena, près de Cordoue. Avec 350 employés et jusqu’à 200 lits, incluant un service de chirurgie, un espace de diagnostic, un laboratoire d’analyse, un hôpital de jour et la physiothérapie, entre autres services. Sa nouvelle construction innovante inclut tous types de détails, comme des chambres domotiques et des systèmes de divertissement pour les patients (tablettes, télévisions, etc).

Deenova est le fournisseur incontesté de solutions mécatroniques (robotique et automatisation) pour la traçabilité en boucle fermée des médicaments et des dispositifs médicaux dotés de RFID dans le secteur des soins de santé, à tout moment et en tout lieu.

Les solutions uniques, brevetées et entièrement intégrées de Deenova contribuent, et contribueront de plus en plus, à alléger la pression croissante à laquelle font face les professionnels de santé, à la fois pour améliorer la sécurité des patients, réduire les erreurs de traitement, réduire les déchets et le détournement de substances contrôlées, maîtriser les coûts et réduire l’écart entre l’augmentation de l’activité/du nombre de patients et la pénurie de personnel soignant.

Deenova garantit la simplification de tous les processus liés à la gestion des médicaments et des dispositifs médicaux implantables et jetables, avec des économies de coûts attendues comprises entre 15 et 25 %.

News 18/03/2021

Deenova remporte l’appel d’offres de l’hôpital San Camillo et poursuit sa conquête du marché européen en Italie

MILAN–(BUSINESS WIRE)–Deenova a révélé officiellement aujourd’hui que sa réussite sans précédent sur le marché en 2020 se poursuivait en Italie en 2021, grâce au marché public récemment remporté auprès de l’hôpital San Camillo Forlanini, portant sur plusieurs robots de reconditionnement en dose unitaire, systèmes de traçabilité des dispositifs médicaux automatisés et des prescriptions électroniques, ainsi que sur un modèle de service complet d’utilisation des solutions de calibre mondial de Deenova.

Giorgio Pavesi, directeur général de Deenova en Italie, a déclaré : « La conclusion, avec des hôpitaux de premier rang en Europe, de contrats portant à la fois sur des services et des robots d’un nouveau genre, atteste du formidable élan de Deenova sur le marché européen en 2020, également stimulé par l’achat supplémentaire de technologies et de services complexes par d’anciens clients de Deenova. Tout cela témoigne clairement du niveau élevé et continu de satisfaction suscité par nos solutions automatisées parmi nos clients existants, comme l’hôpital San Camillo Forlanini. »

L’hôpital San Camillo Forlanini est un important établissement public de soins de santé de Rome, d’une capacité de 730 lits et assurant une fonction de plateforme centrale au sein du système régional de santé. Les services de soins et les bureaux administratifs sont répartis dans quatorze pavillons, sur une surface totale de 238 000 m².

Depuis 2004, Deenova est un fournisseur incontesté de solutions combinées de mécatronique (robotique et automatisation) pour la traçabilité en circuit fermé des médicaments et des dispositifs médicaux dans le secteur des soins de santé, à tout moment et en tout lieu. Les solutions uniques et entièrement intégrées de Deenova ont largement contribué et continueront à alléger la pression croissante à laquelle font face les professionnels de la santé, à la fois pour optimiser la sécurité des patients, réduire les erreurs de traitement, faire diminuer les quantités de déchets et les taux de détournement de substances contrôlées, limiter les coûts et réduire l’écart entre l’augmentation de l’activité/du nombre de patients et la pénurie de personnel soignant. Deenova garantit la simplification de tous les processus relatifs à la gestion et à la traçabilité des médicaments et des dispositifs médicaux jetables et implantables et permet d’engranger des économies estimées à entre 15 et 25 %.